Adolescents

La crise d’adolescence, repères et enjeux

crise ados psy
Les ados en crise: comprendre les mécanismes profonds
Le saviez-vous ?

Selon l’Unicef, en 2016, 43% des adolescents sont en situation de souffrance psychologique.
On observe l’augmentation de comportements et troubles traduisant les difficultés des ados : anorexie, boulimie, consommation de drogues…

“L’ado vit un paradoxe: la peur d’être abandonné si personne ne s’occupe de lui et la peur d’être sous influence, s’il fait l’objet de l’attention d’autrui”. P Jeammet

LA CRISE D’ADOLESCENCE, C’EST QUOI?

La crise d’adolescence est l’ensemble des troubles (sautes d’humeur, attitudes de défi, opposition aux parents, comportements excessifs…) pouvant se produire durant la phase de transition entre l’âge enfant et l’âge adulte. (12-18ans).

L’adolescence est marquée par de nombreux changements physiologiques et psychologiques. Cette période est caractérisée par le processus de construction identitaire.
Alors que jusque dans les années 70, l’adolescence s’appuyait sur la notion de crise synonyme de tempête, de tension et d’affrontement, aujourd’hui on parle de crise identitaire synonyme de quête d’autonomie, d’émancipation et d’affirmation de soi.

LES TRANSFORMATIONS A L’ADOLESCENCE

Ce qu’il y a d’exceptionnel dans le développement de l’adolescent, c’est toute la restructuration du Moi combinée au chamboulement lié à la puberté.

On observe ainsi des transformations plus ou moins visibles de l’extérieur mais qui sont toutes aussi importantes les unes que les autres pour le développement de l’adolescent:

Transformations cérébrales: changements structurels et fonctionnels du cerveau
Transformations biologiques: le corps au coeur de l’adolescence. Un corps en sexuation, un corps apte à procréer, une entrée dans la génitalité qui situe l’adolescent à égalité avec l’adulte dans ce domaine
Transformations psychiques: dues en grande partie à l’éveil sexuel et aux pulsions libidinales associées. Devenir adolescent, c’est renoncer à certaines images de soi de l’enfance ainsi qu’aux ainsi qu’aux situations infantiles. C’est prendre de la distance par rapport aux parents et aux adultes en général.
Transformations cognitives: capacités métacognitives et communicationnelles, qui permettent à l’adolescent de voir le monde autrement et de réajuster ses relations interpersonnelles.
Transformations sociales: elles sont issues de l’ajustement des relations interpersonnelles à cet âge et de la culture “adolescente”. Devenir adolescent c’est devenir aussi un être en recherche d’altérité.


Pour plus d’informations, www.monpsyetmoi.com

Les relations aux pairs et la recherche d’appartenance au groupe sont généralement la priorité des adolescents.
Il est recommandé aux parents de prendre en compte ce prisme perceptif dans leur interaction avec leurs ados.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.