GESTION DU STRESS

Combattre efficacement le stress 

psy depression stress psychologie therapie bonheur expat souffrance travail phobie TCA Boulimie adolescence thérapie

Le saviez-vous ?

En 2003, le Dr Herbert Benson de l’université Harvard affirmait que 80 % des consultations médicales étaient liées au stress.

Relations tendues, perte d’un être cher, exigences élevées au travail et à la maison: à chaque moment de vie difficile, son stress.


Vous souffrez des effets du stress? 
 
Je peux vous aider.

 

Mon travail thérapeutique commence par le diagnostic précis de vos symptômes, qu’ils soient psychologiques ou physiologiques.

Cette analyse est suivie par le processus d’identification des sources internes et externes de votre stress, en s’appuyant notamment sur la méthode CINE.

Une thérapie personnalisée vous est ensuite proposée pour adapter vos réactions (nature et intensité) afin de réduire efficacement votre stress et apprendre à contrôler ce dernier, durablement.


Techniques utilisées : PNL, hypnothérapie, mindfulness, psychologie positive, thérapie cognitive et comportementale


Le changement n'est pas seulement nécessaire à la vie, il est la vie. Et, par conséquent, vivre, c'est s'adapter. Alvin Toffler

Pour une consultation, contactez-moi au 06 60 51 34 22

Le stress, c’est quoi?

‘Bon stress, mauvais stress’... Le stress se définit avant tout comme un syndrome général d’adaptation.

On identifie 3 composantes-clés : l’agent du stress, la réaction au stress, l'attitude face au stress.

L’agent du stress

Il s’agit d’un stimulus d'ordre physique, mental, social ou émotionnel qui perturbe notre existence et auquel l’organisme tente de s’ajuster avec ses propres moyens.

Le stimulus peut être mineur (coup de klaxon) ou important (déménagement), positif (un mariage) ou négatif (conflit), exceptionnel (opération chirurgicale) ou constant (longueur des transports), prévu (un examen) ou inattendu (un accident), etc.

Le stress peut aussi être d'ordre physiologique, provoqué par des événements comme un médicament, une blessure ou un coup de froid, puisque l'organisme doit modifier sa chimie pour y réagir.

La réaction au stress

Lorsque le cerveau sonne l'alerte, des réactions physiologiques immédiates - comme l'augmentation du rythme cardiaque, la constriction des vaisseaux sanguins et la montée d'adrénaline – assurent que le corps puisse réagir à la situation.

S'ils persistent au-delà du temps nécessaire, ces mécanismes donnent lieu à des malaises physiques et psychologiques : les symptômes de stress.

L’attitude face au stress

L'attitude dépend du message envoyé par le cerveau aux glandes endocrines, et donc de la perception qu'a l'esprit du stimulus en question – le fait de le voir comme plus ou moins dangereux, exigeant ou contraignant.

Par exemple : un retard de cinq minutes ne crée généralement pas de stress, sauf si on pense qu'on va rater le train, ou si le cerveau imagine un autre scénario catastrophique - ce qui peut être le cas si notre éducation nous a férocement dressés à la ponctualité. Une attitude négative ou des attentes irréalistes donnent lieu à des problèmes de stress.

En savoir plus

Pour prendre RDV directement en ligne sur Doctolib

Pour me contacter